Philippe Poutou : son programme économique (L’Express.fr, 19 mars 2012)

Pouvoir d’achat, emploi, fiscalité, dette, Europe... L’Expansions.com détaille le programme économique du candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l’élection présidentielle.

Philippe Poutou est le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l’élection présidentielle 2012
REUTERS/Eric Gaillard

Sa mesure la plus clivante

Philippe Poutou veut permettre aux Français de partir à la retraite à taux plein à 60 ans (contre 67 ans depuis la réforme des retraites de 2010) et 55 ans pour les travaux pénibles. La durée de cotisations passera à 37,5 annuités (contre 41,5 actuellement) et le calcul de la pension se basera sur les dix meilleures années de salaires. Le coût de cette mesure est estimé à 33 milliards d’euros, selon les calculs de l’Institut Montaigne.

Sa position sur la dette

Le candidat du NPA propose tout simplement "d’annuler la dette publique de la France"... soit quelque 1800 milliards de dollars partis en fumée. Philippe Poutou ne dit pas comment il entend dédommager les créanciers de la France, à savoir principalement les banques, mais aussi les détenteurs d’assurance-vie.

Son programme fiscal

Taxer lourdement les riches et les entreprises. Le candidat du NPA veut supprimer toutes les niches fiscales et sociales, taxer à 100% les revenus supérieurs à 260 000 euros annuels, taxer le capital comme le travail et supprimer le quotient familial. Côté entreprises, il veut taxer leurs bénéfices à 50%.


Ce qu’il propose pour l’emploi et le pouvoir d’achat

Philippe Poutou défend un plan d’urgence contre la crise et la montée du chômage. Il propose de "travailler moins pour travailler tous" en réduisant le temps de travail à 32h sans perte de salaire. Il veut garantir pour tout salarié de disposer d’un emploi stable à plein temps en CDI et recruter massivement dans la fonction publique. Le candidat du NPA veut aussi interdire les licenciements. Pour le pouvoir d’achat, il entend revaloriser immédiatement le Smic à 1700 euros net mensuels. Il pour également une augmentation générale de 300 euros nets pour tous les salariés, les chômeurs et les retraités. Le candidat souhaite la gratuité des consommations énergétiques de base. Il veut supprimer la TVA sur les les produits "indispensables à l’existence" comme les produits alimentaires essentiels, l’eau, le chauffage.

Et pour l’Europe

Le NPA veut construire une "Europe des peuples". Philippe Poutou appele les travailleurs européens à se battre ensemble pour imposer des hausses de salaire, l’annulation des dettes et la nationalisation des banques.