Nous ne nous laisserons pas insulter par la droite extrême qui dirige Chambéry !

Le NPA a décidé de réagir aux propos tenus par Mustapha Hamadi, conseiller municipal LR de Chambéry, qui a qualifié, au sortir du conseil municipal du lundi 8 juillet, dans un post public sur son compte facebook, notre camarade Laurent Ripart, ancien conseil municipal, de « grosse merde » qui « dès qu’il voit les flics se barre comme une salope » (voir ci-dessous et https://www.facebook.com/mouss.hamadi.73, post du 8 juillet à 20h02).

De tels propos sexistes et homophobes sont inacceptables de la part d’un élu qui s’est déjà illustré par les propos antisémites qu’il a tenus sur son compte facebook. Ils montrent à quel point la droite extrême qui dirige Chambéry est de plus en plus proche, dans son expression comme dans ses pratiques, de l’extrême-droite.

Le NPA constate que les propos de Mustapha Hamadi font écho à ceux de Michel Dantin, qui n’a pas hésité, en sortant du conseil municipal de lundi soir, à s’adresser aux manifestants encore présents sur la place de l’hôtel-de-ville pour leur vociférer un tonitruant « je vous emmerde ». Ils font aussi écho à ceux que le maire a tenu, dans une interview hallucinée au Dauphiné Libéré, où il explique que la manifestation de lundi soir a été entièrement dirigée par Laurent Ripart. Ils ont de fait une dimension collective, puisque le post de Mustapha Hamadi a été liké par Delphine Julien et Salvatore Nicolosi, deux autres conseillers LR de la majorité de Michel Dantin.

On peut comprendre que la perspective des prochaines élections municipales rende la municipalité nerveuse, puisqu’il lui faut rendre compte de son piteux bilan qui est massivement rejeté par la population. Mais il n’est pourtant pas acceptable que le maire et son entourage perdent ainsi leur sang-froid et puissent insulter impunément leurs opposants. C’est pourquoi, une plainte en justice a été déposée ce jour par Laurent Ripart.

Chambéry le 10 juillet 2019

npa.73@laposte.net / 06.62.17.55.49